Classification des rivières

Comment choisir le type de descente en rafting ou kayak qui correspond à votre niveau, et répond à vos attentes ? Comment évaluer le niveau de difficultés de nos sorties classées « expert » ? La classification des rivières peut vous apporter une réponse.

De part sa qualification (DEJEPS Entraîneur Canoë Kayak et Disciplines Associées en eau vive), Vertical’O a la capacité, tant dans ses compétences propres qu’au regard de la loi, d’encadrer des sorties dans les rivières les plus difficiles. Vertical’O se réserve le droit d’évaluer le niveau de chaque participant et d’adapter le parcours le cas échéant.

Pour vous aider à y voir clair, voici la classification internationale des rivières.

Classification des rivières

AVERTISSEMENT

Cette classification est soumise aux variations de niveau d’eau. La fonte des neiges au printemps, des averses automnales, influent sur ces niveaux, et donc impactent la difficulté des rivières. En dehors de ces paramètres, la gestion de l’eau par EDF (lâchers d’eau) est également à prendre en compte. Le débit d’une rivière n’est pas fixe ! Sa classification peut varier.

Classification des rivières

Classement technique des rivières
CLASSE I – FACILE
Cours régulier, vagues régulières, petits remous.
Obstacles simples.
CLASSE II – MOYENNEMENT DIFFICILE (passage libre)
Cours irrégulier, vagues irrégulières, remous moyens, faibles tourbillons et rapides. Obstacles simples dans le courant. Petits seuils.
CLASSE III – DIFFICILE (passage visible)
Vagues hautes, gros remous, tourbillons rapides.
Blocs de roche, petites chutes, obstacles divers dans le courant
CLASSE IV – TRÈS DIFFICILE (passage non visible d’avance, reconnaissance généralement nécessaire)
Grosses vagues continuelles, rouleaux puissants et rapides.
Roches obstruant le courant, chutes plus élevées avec rappels.
CLASSE V – EXTRÊMEMENT DIFFICILE (reconnaissance inévitable)
Vagues, tourbillons, rapides à l’extrême.
Passages étroits, chutes très élevées avec entrées et sorties difficiles.
CLASSE VI – LIMITE DE NAVIGABILITÉ (généralement impossible)
Éventuellement navigable selon le niveau de l’eau. Grands risques.